Compte rendu AG section Aiguebelle du 10/12/2015

L’assemblé générale c’est réuni le jeudi 10 décembre 2015.

 

Présents: 20 personnes dont 4 de la Chambre.

Excusés: Serge Tranchant, Christian Maillet, Corinne Chaumaz, Jean-Charle Champagnat.

 

La réunion avait pour but de 0rer collec0vement les enseignements du scru0n régional

 

  1. Les résultats:

 

Nous enregistrons  269 voix, un peu plus de 11% des voix. Nous perdons 151 voix sur 2010. Nous sommes légèrement au dessus de nos mauvais scores de 2007 aux présidentielles  (225 voix) aux législatives  2007 (243 voix) et aux européennes 2014 (258 voix). Au plan départemental, nous totalisons 4,89% contre 5,8 en

2010 et 5,3% au plan régional.

Il faut bien sûr relativiser : il y a moins de votants en 2015 qu’en 2007 par exemple

Il  faut  également  relativiser  sur  un  plan  politique  :  EELV  a  réussi  à  casser  le  Front  de  Gauche  et  ses

affirmations  de  juin  ne  laissent  aucun  doute  sur  son  intention  de  nous  laminer.  Il  n’y  est  pas  parvenu,  et

c’est lui qui a été laminé au plan de la région. (Pas à Aiguebelle).

Il faut enfin relativiser sur le plan de la situation : état d’urgence, politique nationale des socialistes.

 

Reste que ce score n’est pas très favorable et doit nous alarmer.

 

  1. Notre activité pour ces élections:

 

Nous  avons  pourtant  déployé  une  bonne  activité  pour  ces  élections,  notamment  en  pressentant  qu’elles

seraient difficiles :

–        5400 tracts diffusés à Aiguebelle et La Chambre

–        Présence sur le marché et aux portes des intermarchés d’Aiguebelle et La Chambre

–        Publication de petites vidéos

–        Une réunion publique à Aiguebelle (30 participants) et une à La Chambre (15)

 

  1. Le second tour:

 

La liste « l’humain d’abord » a fusionné avec la liste Queyranne : elle a 17 sièges en cas de succès , 7 en cas d’échec. La position  officielle est donc le vote pour la liste Queyranne, justifiée  aussi par la nécessité de babre Wauquiez car contrairement à ce que l’on dit souvent, le PS ce n’est pas cebe droite là.

Mais la fédération de Savoie a publié un communiqué.

 

«  La  liste  l’Humain  d’abord  remercie  les  électeurs  qui  lui  ont  accordé  leur  confiance.  En  Savoie,  notre  liste,

prête à créer une dynamique s’était prononcée pour une fusion technique entre les 3 listes de gauche.

Mais, dans notre département, les discussions avec la liste socialiste ont montré des divergences de fond ne

permeFant ni une prise en compte de la sensibilité de l’humain d’abord, ni sa représenta0on dans la future

assemblée. Nous avons donc décidé de nous re0rer de la liste du 2e tour. Il s’agit maintenant de reconstruire

des solidarités pour rouvrir des perspec0ves de transforma0on sociale. »

 

Elle a refusé d’en publier un autre après le communiqué d’Antoine Fa0ga : « non à Queyranne », malgré une réunion départementale extraordinaire mercredi soir :

 

Car en Savoie, le PS a refusé une place légitime à Antoine Fatiga notre tête de liste. Cebe situation a conduit les adhérents de la section à toutes les prises de position :

–        Celles et ceux qui estiment qu’il faut effectivement babre Wauquiez

–        Celles et ceux –les plus nombreux à s’exprimer- qui rejebent tout accord avec le Parti Socialiste

–        Celles et ceux qui ne refusent pas un accord, mais n’acceptent pas l’aitude du PS73.

Evidemment, la section n’a aucun pouvoir de trancher…

 

 

  1. L’avenir:-

 

–   La vivacité du débat sur les accords avec le PS nécessiteront qu’on y revienne. Mais la question apparemment simple en recouvre beaucoup d’autres. Qu’il convient de lister et de traiter. Par exemple pourquoi le PS, dont nous critiquons tant la politique, maintient un score élevé ? Ou : doit-on essayer d’avoir des élus ?

 

–       La campagne d’EELV contre le cumul des mandats a laissé des traces. Les nuances entre nous ne portent pas sur la volonté de cumul des mandats mais plutôt sur la place de l’étique et celles des élus. Là aussi, il s’agirait d’y revenir avec une volonté positive, par exemple en étudiant la Loi existante (mais pas en vigueur avant 2017) et des amendements possibles.

 

–  Le retour, deux fois consécutives en un an, à nos scores de 2007 montre que l’activité de Christiane et ses heureuses conséquences électorales ont été fragiles. Cela pose diverses questions:

 

o  la proximité des élus –notamment régionaux, mais aussi députés et leur rapport aux citoyens

o  la manière de combabre le FN efficacement

o  notre démarche en tant que Parti envers les citoyens :

  • Reprendre celle de Christiane qui a consisté à donner des éléments de réflexion aux gens et  d’installer de l’affectivité.  Cette démarche a plusieurs corollaires : qui

à  la  place  de  Christiane,  et  comment  lui  donner  de  la  notoriété,  moyens d’expression….

  • Nous rapprocher des gens en revenant à une décentralisation de la section
  • Penser qu’une  part  importante  de  la  popula@on   n’est  pas  sensible  à  cebe

approche  :  Christiane,  malgré  sa  popularité,  a  perdu  400  voix  en  2015  par

rapport à 2008. D’où les perspectives à tracer d’activités de formation (à penser),

d’initiatives  de  réflexion  –il  a  été  question  de  l’agriculture-  et  de  slogans  à

préciser.

  • Faire connaître l’activité de nos élus

 

–        Pour tout cela, nous avons besoin d’être plus nombreux : la première tâche est de lancer une campagne d’adhésion, dont les thèmes sont à établir en commun.

 

Chacun de ces thèmes devrait faire l’objet d’une préparation en bureau de section et d’une AG au moins. En abendant, il y a des travaux pratiques (presque) immédiats :

–        La Loi Notre

–        L’absence de transparence dans l’activité des élus locaux…

 

adobe-pdf-logo

Compte rendu AG section Aiguebelle du 10/12/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *