Compte rendu PCF section Aiguebelle du 26/04/2016

  • Finances de la fédération

Le trésorier adjoint est venu expliquer  la nécessité d’un effort financier pour comprenser la perte d’indemnités d’élus.

Dans toute la mesure du possible ; il faut faire des efforts

  • D’actualisation de la cotisation
  • D’améliorer notre participation aux initiatives fédérales, notamment en ce moment la  vente des billets de tombola

En marge, la section décide de verser 500€ à l’Huma.

  • Préparation du Congrès

Cinq textes sont soumis au vote des communistes qui aura lieu du 2 au 5 mai : celui de la majorité du conseil national  et 4 alternatifs.

Le texte de la majorité renouvelle la démarche du programme du Front de Gauche

Il propose d’œuvre à l’amélioration du rapport de force en faveur des salariés en :

  • Dotant l’Etat de moyens d’intervention financière (pôles publics financier, de l’énergie),
  • Créant une plus grande démocratie dans l’entreprise et dans la République

Il ne préconise pas la sortie de l’Europe, mais une bataille politique pour la changer.

Pour 2017, il valide la démarche de la direction de ne pas fermer la porte « aux promoteurs des primaires à gauche ».

La divergence essentielle avec les 4 autres textes est la question des primaires à gauche, qui recouvre des conceptions différentes du « rassemblement ».

L’autre point d’opposition est l’Europe pour laquelle les textes 2, 3 et 4 préconisent la sortie, la première parlant d’une « Europe à géométrie choisie ».

Enfin les textes 3 et 4, dans le même but de changement du rapport de force, proposent de revenir au terme « nationalisation ».

Si la démarche des primaires à gauche, bien que dangereuse, semble comprise dans la section, plusieurs intervenants expriment leur inquiétude d’une « dilution du Parti ». Cette idée est développée dans les textes 3 et 4.

Une camarade préfère le texte 4, selon elle plus communiste.

Nous retenons pour les amendements la demande de retrait de l’OTAN.

La section (par mégarde) n’a pas établi de permanence de vote : les adhérents voteront donc à la fédération.

 

  • La marche sur l’ emploi

La fédération organise une marche de l’emploi en Maurienne qui se fera en 3 jours et qui partira de la zone Arc Isère à Aiton jusqu’à St Jean de Maurienne . Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale du PCF pour l’emploi, elle se déroulera en 3 étapes: Jeudi 9 juin: Arc- Isère, Aiton – Epierre (15km) Haltes: à Arcelor, Accuxatt, Lanxess et Eloane. Au cours de la marche: distribution de tracts à Aiguebelle, Randens, Argentine et Epierre.). Vendredi 10 juin: St Rémy de Maurienne – Ste Marie de Cuines (10km) Haltes: SPIREL,  Gate et Arkéma. Samedi 11 juin: St Jean de Maurienne Haltes: Trimet, Mairie et salle où se tiendra un débat sur l’emploi avec un économiste.

Au cours de la marche: distribution de tracts à St Rémy de Maurienne, La Chambre, St Etienne de Cuines et Ste Marie de Cuine.

Nous avons besoin de :

Marcheurs : au moins 5 pour la Maurienne

Chauffeurs -7 à 8-  pour les liaisons

Le 9 : des difficultés pour entreprendre la marche de Accuwatt jusqu’à Aiguebelle (3km) et entre Argentine et Epierre (idem)

Le 10: Les marcheurs auront besoin d’aide pour retrouver leurs voitures.

Suivant les participants, de logistique. (logement, casse-croûte)

Nous vous demandons de bien vouloir inscrire votre participation pour l’une ou l’autre de ces contributions auprès de Laétitia.

 

  • La campagne « que demande le peuple »

Pour tenter de sortir du piège tendu par Hollande aux Présidentielles de 2017 comme pour éviter les dangers inhérents à une « primaire à gauche », il faut un mouvement de masse.

Il vaut mieux pour cela compter sur nous-mêmes.

C’est pourquoi le Parti lance l’opération « que demande le peuple ». Il s’agit de recueillir 500 000 réponses à un questionnaire élaboré au plan national (texte en annexe). Notre objectif à Aiguebelle est d’une cinquantaine.

Il ne s’agit pas de distribuer ce questionnaire dans les boîtes, mais de le faire remplir par des personnes que nous solliciterions, en premier lieu nos proches.

Il serait bien que chaque communiste y participe, au besoin en coopérant entre nous (téléphoner à JMRoman 04 79 36 57 87).

Un compte-rendu sera fait à la fête de l’Huma et une suite y sera donnée.

 

  • Eolane

L’usine d’Epierre va être vendue et, sans repreneur, les 52 salariés seront licenciés.

Nous souhaitons les rencontrer. Nous en rendrons compte dans un prochain numéro d’ « Intersection », qui comprendra également une article d’Alain sur la communauté de communes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *