DIMANCHE

Cher(e)s ami(e)s,

 Une fois de plus, une fois de trop, le piège a fonctionné : nous sommes sommés de choisir entre l’extrême droite et un candidat qui, plus que tout autre, incarne les trahisons de François Hollande et la politique ultralibérale que nous combattons tant …

 Cette situation était prévisible, donc évitable : il suffisait pour les forces de gauche d’accepter de dialoguer pour se rassembler.

Le rappeler ne dispense pourtant pas de prendre ses responsabilités.

Il ne s’agit pas de donner des leçons de morale ou de faire pression. Trop s’y emploient de façon caricaturale et chacun fera comme il le veut en son âme et conscience.

 Il me semble cependant que les femmes et les hommes politiques doivent assumer leurs responsabilités.

Je ne m’y déroberai pas.

 Non, le FN ne peut être mis sur le même pied que M.Macron malgré la détestable politique qu’il porte.

Le culte du chef, de l’autorité et de la force, la défiance de l’autre, la désignation de boucs émissaires, le rejet d’êtres humains, sont des thèmes dangereux qui peuvent conduire à une société policière contraire à la déclaration des droits de l’homme.

Après avoir discriminé les étrangers, le FN s’en prendra aux Français d’origine immigrée, puis aux Français tout court, militants des droits de l’homme, syndicalistes, artistes ou démocrates…

 Le score du FN influe directement sur la vie politique française. C’est pourquoi il doit être le plus faible possible.

Toute autre manière que d’utiliser le seul autre bulletin disponible banalise ce parti, donc facilitera les ralliements à venir à ses thèses.

 Mais il faut battre aussi Emmanuel Macron, son mouvement et ses propositions.

Il faudra le faire lors des législatives en écartant les partis politiques, « Les Républicains », « En Marche » ou « Parti Socialiste », qui sont susceptibles de gouverner avec lui.

 Amitiés

Christiane LEHMANN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *