JOURNAL INTER-SECTIONS N°9

VOUS ETES MILLIONAIRE, DIRIGEANT D’ENTREPRISE DU CAC40, MAGNAT DU PETROLE, DE L’ARMEMENT OU AUTRE ? ceci ne vous concerne pas ! Par contre si vous ou vos proches sont SALARIES, RETRAITES, ETUDIANT OU CHOMEUR, voici ce que va permettre la Loi Travail « Macron »

SALARIES:

– Dans la plupart des domaines, les entreprises pourront appliquer des accords inferieurs à la loi et aux conventions collectives (Indemnité de ruptures, ancienneté, treizième mois, primes diverses, absences autorisées, majorations heures supplémentaires etc…)

-Suppression du CHSCT, des délégués du personnel, moins d’élus et moins d’heures pour       vous défendre.

-Facilitation des licenciements, notamment économiques et fin du contrat de travail (il pourra être remis en question sans l’accord du salarié).

Parallèlement, les entreprises vont récolter 20 milliards de CICE par an sans créer d’emploi et 11 milliards de baisses d’impôts ….

RETRAITES: Hausse de la CSG à 8.3% soit 250€ par an de plus pour une retraite de 1200€. Gel des pensions, suppression de la demi part veuf et veuve. Macron s’est découvert de nouveaux ennemis …

FONCTIONNAIRES : Gel du point d’indice, jour de carence en cas d’arrêt maladie (alors qu’il est généralement pris en charge dans le privé), hausse de la CSG (compensée cette année seulement), des milliers de suppressions d’emploi, et de 120000 emplois aidés. Quand on voit, entre autres, la souffrance des personnels hospitaliers, , on peut s’interroger.

ETUDIANTS : Manque de places en FAC, baisse de l’APL, travail au rabais pour financer les études, conditions d’embauches dégradées …

CHOMEURS : Baisse des droits de ceux qui en ont, contrôles accrus. A quand le contrat à 0 heure comme en Angleterre ou les jobs à 1 euro de l’heure comme en Allemagne ?

Pourquoi Robin des Riches et sa bande font il cela, par méchanceté gratuite ? Non parce qu’il représente les riches, et ça coute très cher : 5 milliards de suppression de l’impôt sur la fortune, 80 milliards d’évasion fiscale, plusieurs dizaine de milliards  de cadeaux fiscaux aux actionnaires…

 Les  milliards dans les paradis fiscaux valent ils le désastre social et environnemental qu’ils engendrent ?

 Ensemble, par le vote, la grève, les manifestations, l’engagement politique ou syndical, nous avons les moyens de résister et de proposer un avenir meilleur à nos enfants.

Les députés communistes vous défendent au quotidien

POUR L’EMPLOI

Dans le budget 2018, nous proposons d’investir dans les services publics, l’éducation, la santé, le logement, les transports, mais aussi dans les services de proximité comme les CARSAT, la CPAM, la CAF, la trésorerie municipale, la poste.

Nous demandons la pérennisation des contrats aidés, en donnant les moyens aux communes, aux écoles, aux associations, de financer durablement ces contrats pour les sortir de la précarité.

Nous faisons de l’industrie une priorité en soutenant les grands projets d’infrastructure et en prenant part au capité d’entreprises stratégiques (banques, énergie, eau, transports…)

POUR LA JUSTICE FISCALE

Au lieu de suivre les cures d’austérité imposées par l’Union européenne, nous ferons d’autres choix, en préférant taxer les entreprises qui distribuent des dividendes et spéculent en bourse, plutôt que celles qui investissent et créent de l’emploi.

Nous nous attaquerons au fléau de l’évasion fiscale et condamnerons sévèrement les tricheurs. Nous mettrons en place une taxe sur les multinationales du numérique (GAFA), et une banque publique pour soutenir les collectivités, la ruralité, et la transition écologique.

POUR LE POUVOIR D’ACHAT

Pour rendre du pouvoir d’achat aux françaises et aux français, nous proposons de baisser la TVA et

derétablir une juste rémunération du travail, avec une échelle d’écart des

salaires de 1 à 20, en commençant par augmenter le SMIC et les petits salaires de la fonction publique.

Nous augmenterons les pensions de façons à ce qu’elles atteignent le seuil minimum de 1000 € d’ici 2022. Nous proposerons de rétablir enfin la ½ part fiscale pour les veuves et les veufs

Contre les ordonnaNces, ils avaient depose un projet de loi « travail » lors de la précedente legislature, que nous avions exposé dans unprecedent numero.

Cette fois, il ont defendu LEUR  contre-budeget


LE BUDGET 2018 DES COMMUNISTES


Les « contrats aidés » sont des emplois partiellement financés par l’état, au nom du fait qu’il vaut mieux financer des emplois que des chômeurs. Trop souvent il est vrai, ils sont détournés de leur but pour se substituer à un emploi réel.

«Coûteux », « pas efficaces », « sans résultats » ,ils sont condamnés à décroître de 459 000 en 2016 à 310 000 à la fin de l’année, pour être divisés par deux fin 2018.

Pourtant les CUI-CAE, avec un coût d’environ 3 milliards d’euros chaque année avec un taux de transformation moyen en emploi durable d’environ 30 % restent moins coûteux et plus efficaces que le CICE, revenant à 29  milliards d’€ pour 70 000 emplois créés ou sauvegardés.

Se joue la vie de 140 000 femmes et hommes licenciés du jour au lendemain et l’avenir de nombreuses associations. Un plan social qui ne dit pas son nom, silencieux, sans indemnité ni dispositif de retour à l’emploi.

Cela ne nous paraît pas normal : nous suggérons à chaque association et à chaque commune concernée à protester auprès du Sous-Préfet.

L’état doit montrer l’exemple en ce domaine en transformant certains « contrats aidés » utilisés notamment pour l’éducation ou la santé en postes de fonctionnaires.

Le rôle essentiel des associations doit être reconnu par la Loi. Elles doivent être aidées pour pérenniser leurs emplois


 

UN PEU DE FRATERNITE….

 Plusieurs personnes immigrées, dont des familles, vivent à Aiguebelle.

La plupart sont en attente d’une décision de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), ou d’un appel contre cette décision. Ceux-ci ont un toit, fourni par l’état pour quelques mois.

Quelques uns ont été déboutés et sont en attente de l’«ordre de quitter le territoire français », auquel certains n’obéiront pas. Ceux-là n’ont rien.

La distinction établie pour les différencier, entre « immigrants économiques » et « immigrants politiques », comme la théorie de « l’appel d’air » portent en elles l’inhumanité : il est insoutenable que des familles soient sans toit, alors que des dizaines de logements HLM sont vides.

Un autre bobard serait qu’ils prendraient le travail des Français : ceux qui créent et détruisent l’emploi, dans cette société à changer, ce sont les actionnaires, pas les immigrés. Leur seul but est d’augmenter leurs profits, et ils peuvent, si cela les arrange, détruire des emplois en France pour les créer dans le pays d’où viennent ces immigrés pour les payer beaucoup moins cher que s’ils étaient en France.

La section d’Aiguebelle du PCF a demandé aux Maires d’intervenir pour que les logements vacants soient mis à leur disposition. Seule à ce jour la commune de St Georges a voté un vœu en ce sens.


PINOCHIO

Lors de la dernière session de la communauté de communes, l’unanimité moins les voix de St Georges et de Montsapey a décidé d’abandonner la liberté des communes de fixer le taux de taxe professionnelle au profit d’une taxe unique moyenne pour les 12 communes. Ceux qui ont voté cela contribuent ainsi à creuser la tombe de la collectivité qu’ils ont été élus pour défendre. Parmi ceux-là, le Maire de St Alban s’est lancé

 

dans une profession de foi en faveur de cette disparition au nom du fait qu’il avait la dernière fois « constitué une liste « à grand peine » . C’EST FAUX : il a fait en sorte d’éliminer un candidat qui avait honnêtement annoncé son engagement au PCF, et l’a remplacé !

PINOCCHIO Bis

La Région qui « serre la vis » de ses finances, se paie pourtant une pleine page du Dauphiné Libéré (outre celles que ce journal lui offre gratuitement), pour vanter ses mérite en annonçant « 0 augmentation d’impôts »…

Mais la Région ne fixe plus de taux d’imposition direct pour les particuliers…


Les députés communistes vous défendent au quotidien

Pour tout problème à leur soumettre, contactez-nous !


Le journal en téléchargement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *