La lutte à payé

avenir-lutte

GraFTech

La lutte a payé.

Après 39 jours et 38 nuits de lutte et de nombreux blocage de camions, la lutte des GraFTech’s a fini par payer.

La proposition faite par la mairie de la Léchère pour la reprise des bâtiments à l’Euro symbolique a été acceptée.

Avec la présence permanente des citoyens, des élus, et de la CGT des entreprises voisines, nous pouvons garder la tête haute.

Et oui, c’est un exemple de force pour une vallée tout entière.

Seules les luttes que l’on ne mène pas sont perdues d’avance.

Salutations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *